Quelles sont les traditions autour de la médaille de baptême

Offrir une médaille de baptême : respecter les traditions

Si la médaille de baptême n’a rien d’obligatoire, elle est pourtant une tradition bien ancrée au coeur de cette cérémonie particulière. Il s’agit pourtant d’une tradition récente mais qui nécessite de respecter quelques codes. Si vous devez assister à un baptême, voici tout ce qu’il faut savoir sur ce bijou pas comme les autres.

D’où vient la médaille de baptême ?

Il est difficile de retracer l’apparition exacte de la médaille de baptême car elle résulte surtout de la combinaison de plusieurs traditions à travers les siècles et les millénaires. Avant l’apparition de la religion catholique, il était courant d’offrir un talisman à l’occasion de la naissance d’un enfant. Si l’idée du talisman a été rejetée par la chrétienté, celle-ci a pourtant gardé le cadeau de naissance.

Pendant des siècles, il était plutôt commun d’offrir divers cadeaux à cette occasion, le plus connu étant l’argenterie. L’argent ayant longtemps été un métal très précieux, il s’agissait d’un cadeau destiné à des familles très aisées, d’où l’expression “naître avec une cuillère en argent dans la bouche”. Aujourd’hui, la démocratisation du bijou a rendu ses lettres de noblesse au bijou de baptême.

Qui doit offrir une médaille de baptême ?

S’il est assez difficile de retrouver l’origine exacte de la médaille de baptême, il est en revanche plus facile de trouver les traditions qui y sont aujourd’hui associées. Et l’une d’entre elles est quasiment immuable : seules des personnes bien particulières peuvent offrir ce bijou à l’enfant sur le point d’être baptisé.

Avant la cérémonie, les parents de l’enfant désignent un parrain et une marraine pour leur descendance et c’est à eux que revient la tâche de trouver un médaillon et une chaîne associés. Ils doivent se mettre d’accord entre eux pour trouver le modèle parfait.

Source image : arthusbertrand.com/

Quel modèle choisir pour une cérémonie religieuse ?

La plupart des baptêmes qui ont lieu en France sont religieux et célébrés à l’église par un prêtre. Mais si la médaille de baptême est une jolie tradition, elle n’est pas obligatoire et il est tout à fait possible de baptiser un enfant qui ne porterait pas de médaillon autour du cou.

Si vous ne voulez pas déroger à la tradition, vous trouverez de nombreux modèles religieux pour des médailles de baptême. L’un des plus courants est la médaille de Vierge à l’enfant, que vous pourrez trouver si vous cliquez ici. Les médailles d’ange ou de Saint-Christophe sont aussi de très bons choix à l’occasion d’une cérémonie religieuse.

Peut-on offrir une médaille pour un baptême laïc ?

Le baptême laïc, aussi appelé baptême républicain, est une cérémonie beaucoup moins connue mais qui est plébiscitée par un nombre croissant de parents qui souhaitent marquer la naissance de leur enfant d’une façon particulière, sans pour autant lier le nouveau-né à une religion. Comme son équivalent à l’église, il n’a toutefois aucune valeur légale et les mairies sont libres de refuser d’officier cette cérémonie dans leur établissement.

Les mêmes traditions entourent les deux baptêmes et vous pouvez donc tout à fait offrir une médaille à l’occasion d’un baptême laïc. Mais en sachant que les parents souhaitent s’éloigner des dogmes religieux, il est plutôt conseillé d’offrir une médaille laïque comme celle de l’arbre de vie.

Source image à la une : pexels.com